Paul et la Loi

Épître aux Romains · 2/3



EXTRAIT - 03:20
durée totale : 44:19
Les causeries akklésiastiques
Ivsan et  Dianitsa Otets
Lien vers Paypal et Téléchargement.
Le téléchargement du fichier zip › mp3 se lance à l’issue du paiement.

Vers un christianisme sans église
▪︎
« LES CAHIERS JÉRÉMIE »
Association loi 1901 · Depuis 2005.
Réflexion existentielle et akklésiastique
contre les mouvements sectaires.

& Suite de la série sur le thème de l’épître aux Romains.

L’épître aux Romains est à la fois le testament théologique de Paul et la base du christianisme. Son propos développe un alliage de Foi et de Loi très subtil et trompeur qui a donné naissance à une civilisation, rien moins, mais qui trahit le Christ. En effet, en dépit des protestations de forme et des formules d'annonce révolutionnaires, le Christ que Paul présente n’est pas détaché de la Loi.

Sa nouveauté, pour l’apôtre, est d’offrir un moyen gracieux pour atteindre à la perfection morale exigée par la Loi, autorité suprême ainsi identifiée à Dieu et définitivement confirmée dans sa suprématie.

Après avoir convoqué à bon escient l’exemple d’Abraham dans le chapitre précédent, c’est-à-dire pour défendre la primauté de la Foi sur les commandements de la Torah, l’apôtre, dans le chapitre 5, saccage l’allégorie du jardin d’Éden pour les besoins de sa démonstration tout au service d’un but erroné.

Le tissage entre les deux vêtements, l’ancien et le nouveau, se resserre et l’erreur de Paul va crescendo...
  • Rejet de la pratique rigoureuse des œuvres de la Loi, certes, mais sa Justice demeure.
  • Une rhétorique thoraïque, un cadre de pensée fortement dépendant de l’Ancien Testament et des fondamentaux de la Torah — donc de l’exigence morale de l’arbre du Bien et du Mal.
  • Le faux Christ de Paul : Sauvé pour accomplir la Loi !
  • Loi et Grâce : but et moyen ; âge de la maturité et âge de l’inconscience (cf. Ashkénazi).
  • Les deux Adam : exégèse au ras des pâquerettes.
  • Les deux Adam : une question de nature de l’homme — Obéissance & Désobéissance.
  • Perfection morale = Animal intelligent = Adam angélique = le Christ ?
  • Alors quel but ? — Être un enfant engendré de Dieu, ayant Sa nature, c’est-à-dire doué d’une volonté qui fasse autorité, insoumis aux logiques naturelles. Pleinement conscient ET pleinement libre.
Durée : 44 minutes 19 secondes
Date : 26 juin 2015
Mots-clefs : Judéo-christianisme ; Au-delà de la Morale ; Scandale d’une autre nature ; Genèse 2-3 ; Galates 3 ; Qui est Dieu ?
Références auteurs : Léon Ashkénazi