La prière · 1/3

Transformation



EXTRAIT - 03:45
durée totale : 57:07
Les causeries akklésiastiques
Ivsan et  Dianitsa Otets
Lien vers Paypal et Téléchargement.
Le téléchargement du fichier zip › mp3 se lance à l’issue du paiement.

Vers un christianisme sans église
▪︎
« LES CAHIERS JÉRÉMIE »
Association loi 1901 · Depuis 2005.
Réflexion existentielle et akklésiastique
contre les mouvements sectaires.
Que peut-on dire sur le thème de la prière dans les Évangiles et sur la manière dont Christ l’a abordée ? Si la prière n’est qu’une demande, imagine-t-on le Christ avoir besoin de quoi que ce soit, lui qui avait tout pouvoir ? Et si la prière n’est pas uniquement une requête adressée à une instance supérieure, qu’est-elle donc de plus, et particulièrement, qu’est-ce que « la prière » aux yeux de Dieu ?

Un besoin à traiter ou une volonté à accomplir sont souvent à l’origine d’une prière, comme nous le voyons dans les paraboles rapportées par Luc sur ce thème, celles du juge inique et de l’ami importun. Or dans ces deux récits, le priant est traité sans ménagement, et même, dans le cas du juge et de la veuve, sans égards pour la justice. Dieu est-il cette froide autorité qui rudoie le suppliant, le forçant à s’humilier indéfiniment ?

Comme souvent, c’est dans le livre de Job que nous puisons la matière qui nous aide à lever le voile sur les contradictions du Christ. Car Jésus, que nous voyons rarement s’adresser à Dieu, donne tantôt à la foule un modèle de prière « standard », tantôt il enjoint ses disciples à commander au réel afin de le soumettre à leur volonté (hors de toute technique spirituelle). Puis le voilà à exhorter la foule à prier sans ostentation, sans oublier les énigmatiques paraboles déjà mentionnées. S’il y a des choses différentes à tirer de chacune de ces postures sur la prière, tous ces propos se rejoignent au moins sur un point : chaque homme doit s’approprier la prière, non comme un outil social mais comme une rencontre avec Dieu. Rencontre dont l’étrange perspective, pour Dieu, va bien au-delà de l’examen d’une requête.

Parallèlement, l’hypothèse des trois stades de la révélation que nous mettons en avant dans notre discours nous aide aussi à entendre ce que le Christ dit de la prière, une réalité qui tourmente souvent le croyant.
  • Conflit entre volonté personnelle et autorités du réel. La prière dit quelque chose de la nature de l’homme.
  • Les prières de l’Ancien Testament.
  • La prière semble imposer un rapport de dominé à dominant.
  • Job, le « destructeur de prières ».
  • Prière et obstacle ; le figuier stérile.
  • Le projet de Dieu : « Que ta volonté se fasse promptement ».
Durée : 57 minutes 07
Date : 19 mai 2016
Mots-clefs : Luc 11, 18 ; Job 154 ; Genèse 207 ; Modèles de prière ; Enseignement du Christ ; Pater Noster ; Techniques ; Rites ; Obstacles ; Dieu superlatif ; Dieu le Père ; Dominant/Dominé ; Requêtes ; Faire sa volonté ; Intercesseurs ; Demander ou ordonner ; Élie le djihadiste ; Dieu du Sinaï ; Dieu de Béthanie ; Cheminement de l’homme
Références auteurs : Lev Chestov ; Talmud